15 Juin 2011
Marouane HARMACH

Le secteur des télécommunications en pleine ébullition

Cette semaine a eu lieu un débat au parlement sur le secteur des télécommunications au Maroc.
Le Directeur de l’ANRT a été auditionné par la commission parlementaire des secteurs productifs en présence du Ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies.
A cette occasion, le parlementaire M. Khalid EL HARIRY a communiqué Au Ministre et et au DG de l’ANRT le billet réalisé sur le secteur des télécommunications  ( voir ici ).
J’ai pu avoir les documents inédits suivants que je partage avec vous :
Rapport du conseil de la concurrence sur le secteur des télécommunications (en français) : http://www.scribd.com/doc/57905287/TM-Rapport-de-synthese-version-finale-20110516-TEF

Articles similaires:

3 Commentaires

  • Bizarrement (ou plutôt.. c'était prévisible), sur le dernier plan de la présentation du DG de l'ANRT, on cite les coupures de la 2G (voix donc, appels) mais aucune mention n'est faite aux tests sur la 3G, sur les débits réels, sur les taux de coupures et d'échecs comme pour la 2G.

    Et le pire, c'est qu'on risque de nous répondre "on ne peut pas tester la fiabilité de la 3G car les gens l'utilisent en mouvement et ça risque donc de créer de faux positifs", sans parler des chiffres.. 0.67% de coupures chez IAM… tous les jours j'ai un collègue dont le téléphone lache en plein appel, 1 appel sur toi est coupé.

  • @iwalid
    Effectivement, on a besoin de ce type de tests par une autorité indépendante de … l'ANRT !

  • Maroc Telecom – grèves : mesures choc pour apaiser la tension
    Après une série de grèves du personnel en mai et juin, l'opérateur historique des télécommunications Maroc Telecom vient de frapper fort en annonçant des mesures de nature à répondre aux revendications des salariés. Ainsi, le N°1 des télécommunications au Maroc a annoncé coup sur coup des augmentations salariales, la relance de la machine des avancements et un plan d'aide au logement. Ainsi, en plus de l'augmentation des salaires de 1000 DH brut à partir du 1er juillet 2011, l'opérateur promet de relancer bientôt le traitement des dossiers du personnel concerné par le changement de catégorie. Cette mesure devant être menée conformément aux dispositions de la convention collective, précise-t-il. Enfin, Maroc Télécom a annoncé avoir passé des accords avec les principaux promoteurs immobiliers de la place. Objectif, permettre au personnel de bénéficier d'une réduction allant jusqu'à 10% pour l'acquisition de biens immobiliers.

    Ces mesures devraient apaiser la tension dans les rangs du Syndicat national des télécommunications. Ce dernier avait appelé à un débrayage de 4 jours à partir du 27 juin. Si le syndicat a refusé le montant de l'augmentation qu'il trouvait « dérisoire », il devrait par contre trouver son compte dans la relance de l'avancement promise par le management de Maroc Telecom. Surtout qu'il n'y avait pas eu d'avancement depuis 2004. Enfin, le syndicat ne devrait probablement pas refuser l'offre immobilière faite par l'opérateur. Avec les prix actuels du marché, l'acquisition d'un logement ressemble à un parcours du combattant pour un salarié moyen qui vient de démarrer. Aussi, nombreux seront sûrement les employés qui verront comme une vraie aubaine la réduction de 10% offerte pour l'acquisition d'un logement.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Suivez moi sur:

Vidéo

Sur Twitter

Error: Twitter did not respond. Please wait a few minutes and refresh this page.